mercredi 2 janvier 2013

X-Boy et Benjamin Button...

Il est minuit moins cinq, le 2 janvier 2013. "L'incroyable histoire de Benjamin Button" de David Fincher vient de se terminer à Télé-Québec... et X-Boy s'est réveillé à 23h30.

Je viens de le sortir de son lit, de lui donner son Prevacid (dose oubliée ce soir au souper) et de lui donner un gobelet plein de lait enrichi. Tandis que je pianote sur mon clavier, il joue avec ses 4266717 bebelles derrière moi, bien assis sur ses tapis de couleurs.

X-Boy joue à la lueur de l'écran, sans aucun autre bruit que les siens et ceux de mon clavier. C'est presque poétique.

X-Man dort (ou essaie de) en ce moment et j'écris pour conserver ma sérénité et mon calme. Je n'ai pas envie de me fâcher contre la vie, contre ce sacré manque de sommeil qui m'attaque le creux des reins depuis trop de semaines. X-Boy vient tout juste de terminer ses antibiotiques et depuis ce matin, il commence un nouveau rhume. Choppé Dieu sait où dans une visite chez les familles/amis dans les derniers jours. Je ne veux pas m'emporter contre ce sacré temps des fêtes qui crée chez les humains cette envie de tout partager, virus compris.

Je veux rester calme et ne penser qu'aux nombreuses bulles de bonheur que j'ai vécues dans cedit temps des fêtes. Malgré les orages qui menaçaient d'exploser dans le corps de X-Boy avec l'épilepsie qui fait un grand retour depuis les deux dernières semaines.

J'y vais donc pour une liste des "Bulles de bonheur de la fin 2012".

1- Je suis fière de moi. Le 23 décembre, X-Boy était dans une forme pitoyable, le moral des troupes était au plus bas et Hawaï ne m'avait jamais autant intéressée. On avait prévenu ma famille de notre possible absence au réveillon du 24. Bref, on se faisait chier. X-Man a fait la file à la clinique ce matin-là, dès 6h00 pour se faire dire "Désolé, vous êtes le 15 sur 14". J'étais tellement découragée que j'ai pris mes couilles et j'ai fraudé le système. J'ai téléphoné à cette foutue clinique en mentant gros comme le bras que le dernier docteur qui avait vu X-Boy EXIGEAIT de le revoir dans 7 jours vu ses multiples handicaps et le suivi particulier qu'il nécessite. J'ai presque honte (...) mais ça a fonctionné. On a eu un rendez-vous le 24, à 12h20. Oh yeah.

2- Je suis vraiment fière de moi. Dans la nuit du 23 au 24, X-Boy a joué de MINUIT À 4H30 du matin!!! L'hystérie totale dans son corps. X-Man et moi nous sommes arrachés quelques cheveux puis on s'est dit: Ah hein. Ça va faire. On ne va pas passer un Noël de merde cette année. On ne va pas se laisser abattre par tout ça.
Eh bien, on a dormi le plus possible ce matin-là, on a mis tous nos bagages et les cadeaux de Noël dans la voiture, zoup la visite-éclair à la clinique et re-zoup, nous sommes débarqués chez mes parents avec un sourire large comme un autobus. Tiens maudit mauvais sort, prends ça dans les dents.

3- X-Boy n'avait plus d'otite. Juste ça, ça vaut un point, non?

3-1: Sauf que selon le docteur, sa médication contre l'épilepsie n'est plus adéquate vu la prise de poids récente du gamin. IL A PRIS 2 KILOS en moins de trois mois!!!!!!!! Non mais la vie n'est-elle pas jolie?!? Oh diable le fait que X-Boy fasse des absences toutes les deux minutes et qu'il tombe au sol deux ou trois fois par jour!!! (Je fais de gros efforts pour me foutre de l'épilepsie, c'est noble!!)

4- J'ai eu beaucoup de plaisir en compagnie de mon frère, Tatie-C et leurs deux bambins. Cette année, merci à la fatigue et à cette attitude de " J'ai décidé de me faire du fun et de faire comme si je n'étais pas fatiguée, attachez vos tuques!!!", je n'ai pas vu la différence entre mon fils et celui de mon frère avec des lunettes noires. En fait, j'étais fière d'être là avec mon fils, justement. D'avoir bravé ma fatigue (je répète le mot, mais il n'y en a pas d'autres...) et ma peur des virus (avec raison, dah) afin de profiter de la présence de ma famille pour fêter Noël sans larmes et sans rancoeur. Parfois, quand les neurones sont en mode survie, il est plus facile de capturer les particules de bonheur et d'en faire une grosse montagne sur laquelle on se tient bien solidement.

5- Futilement, j'ai ENFIN compris comment jouer au 500. (C'est un jeu de cartes, pour votre info) Je joue à ce foutu jeu depuis mes 7 ans et je n'avais jamais pigé e-x-a-c-t-e-m-e-n-t les subtilités du jeu. Je remercie la fatigue de m'avoir ouvert les yeux et les oreilles, car j'ai lâché mon statut de "joueuse-poche-et-peureuse" (mon grand-père me traitait de "joueuse-fessier") pour devenir une joueuse-presque-bonne. Et surtout, une joueuse qui ose et risque. Wow. (Grand-Papa Émilien, tu souris, là, hein, bien assis sur ta touffe de nuage?)

6- K. et compagnie (donc elle et ses quatres hommes, dont trois petits!) sont venus festoyer le 25 en fin d'après-midi et encore là, je n'avais dormi que trois heures la veille. De 2h00 (heure où je suis allée au lit!!!) à 5h00 (heure à laquelle X-Boy a commencé à jouer, quoi!). Je me suis couchée à 2h00!!! Folle de même. Et avec K. et sa gang, on a ri jusqu'à minuit! J'avais les deux yeux dans la graisse de bines, mais je m'en suis foutue. De toutes façons, quand K. est là, je me fous du monde entier, je suis bien et c'est ça qui compte. Une amie-soleil. Et ses enfants sont de vrais rayons, alors hein, y'avait pas de place pour la grosse lune sale...

7- X-Man m'a offert des billets pour le concert de Muse en avril prochain. Le cri de joie que j'ai lâché en voyant les billets!!! Je crois que les oreilles de ma famille bourdonnent encore!

8- J'ai offert à X-Man le disque de Mumford and Sons. J'adore le fait que nous ayons les mêmes goûts musicaux. Depuis le 25, notre maison et notre auto se sont transformées en petit pub irlandais. Cheers everyone, c'est le party dans la cabane quand on pèse sur "play"!

9- Nous sommes allés à un party organisé par Maman à Bord et l'Ange de la Rénovation. Nous avons bravé la peur des virus et surtout, la fatigue (tadam!) entraînée par le nombre d'absences épileptiques du petit. On s'est recollé des couilles et on s'est dit: "ah et puis fuck, hein, qu'il fasse des crises ici ou ailleurs, c'est pareil. Et puis on peut-tu avoir du fun dans vie, nous-autres?". Encore une fois, ce fut un succès. Surtout que là-bas, se trouvait un ami des amis qui est devenu le nouveau chouchou de X-Boy. Quand il a annoncé qu'il partait, X-Boy s'est mis à pleurer et lui a tendu les bras. Une grande première. Je souris comme une gamine en y repensant. Fiston s'ouvre réellement aux autres.

10- Il est minuit trente et je souris béatement. X-Boy joue avec son xylophone. Le frigo ronronne. X-Man ronfle.

2013 est commencée depuis trois jours.

Autant vivre cette année intensément dès le début.

(PS. Fée-Rouk, je t'envoie mes voeux de bonne année en public. Je t'aime fort fort.)

7 commentaires:

  1. < Parfois, quand les neurones sont en mode survie, il est plus facile de capturer les particules de bonheur et d'en faire une grosse montagne sur laquelle on se tient bien solidement. > Ce sont tes propres écrits, là plus haut, et c'est digne des plus grands philosophes de la planète!
    et je rajouterai, qu'une fois que ce pli-là est pris, imaginez comme c'est facile dans la vie de tous les jours (et que tout va à peu près bien!) de reconnaître les milles petits bonheurs qui l'habite, ahhhhh!!!
    Donc, tu m'as encore fait verser des larmes devant mon écran, on est parti pour 2013 et je t'aime aussi, très très fort!

    RépondreSupprimer
  2. Nos amis ont bien aimé faire votre connaissance. Il faut dire qu'il est difficile, voire impossible, de ne pas tomber sous le charme de X-Boy et de ses parents! Nous admirons tous votre grande capacité à prendre la vie du bon côté, cette belle résilience qui vous accompagne. En vous côtoyant, jamais on ne sent d’apitoiement. Au contraire, il émane plutôt de vous une immense force de vie. Tes "bulles de bonheur de la fin 2012" nous le prouvent une fois de plus.

    On se planifie un petit dîner bientôt,
    bisous, xx

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année 2013 :-)
    Je te souhaite de continuer à venir nous partager tes mots, que j'aime beaucoup lire et qui montre combien votre famille est remplie d'amour et de gros bon sens!
    Merci!

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année à vous 3! :) Je vous souhaite de continuer à voir autant de positif dans les situations de la vie... Vous êtes inspirants!

    P.S.: J'ai donné les disques de Mumford & Sons et Muse à mon chum! Je crois qu'on partage les mêmes goûts musicaux! :)

    RépondreSupprimer
  5. J'adore vous lire, je souris et souris, devançant, bravant la tempête, l'adversité, et envers et contre tous se faufilant dans les couloirs du bonheur, vous êtes une personne bien à mon goût... Bravo. Dites-vous bien que si X-Boy n'y était pas vous ne seriez pas la personne forte que vous êtes devenue. Votre écriture est unique xxx

    RépondreSupprimer
  6. chere xmom... que de bonheur de pouvoir à nouveau te lire :0)
    on aurait dû s'écrire nos angoisses de Noel!.. on a décidé de ne pas amener ma cocotte dans ma famille parce qu'il y avait des gens qui avaient la grippe et pour une fois je ne me suis pas senti coupable! j'ai assumé que je ne voulais pas passer le reste des vacances aux soins intensifs! tant pis pour ceux qui ne seront pas content! hihi

    passez une bonne année

    au plaisir de te lire

    RépondreSupprimer
  7. Ma belle amie, te lire est un plaisir renouvelé à toutes les fois que tu nous gâtes avec tes écrits!

    Je vous souhaite, à toi, à X-Man et surtout à ton Charmant Charmeur, une année 2013 remplie de bon et de beau. J'espère qu'on aura la chance de recommencer notre expérience ''Ste-Julie-oise'' bientôt!

    xoxoxox

    RépondreSupprimer