samedi 6 octobre 2012

La campagne aux campagnols!

Nouveau slogan revendicateur pour cette race de petites bêtes innocentes.

***

Sérieusement, nous avons tué un campagnol dans le sous-sol hier soir. Avec du Varsol. Meuh non, mais la rime était belle, avouez! Hiiiii!

Hé oui, il y a de cela deux semaines, alors que je me rendais au salon, j'ai SENTI la présence des souris. Vous allez me dire: "ça sent quelque chose, une souris dans un grande maison?". La réponse est oui. Ça sent le froid avec l'humidité. En fait, ça se "ressent". Allez savoir, je le sais avec le nez quand il y a un envahisseur poilu de petite taille CHEZ NOUS. (Parce que pour les envahisseurs poilus de grande taille, je les vois et ça s'appelle des hommes, dah!)

Mais cette fois, je n'en ai glissé mot à X-Man, sachant sa propension à stresser dans les hautes sphères et avec tout ce qu'il vit ces temps-ci, je ne voulais pas lui enlever les 32 minutes de sommeil qu'il lui reste par nuit. Gentille concubine, je sais. Hé.

Sauf que depuis une semaine, X-Boy se réveille la nuit vers 4h00 sans "raison". (Bon, je n'ai jamais compris les réveils du môme en pleine nuit, mais ceux-ci étaient louches.) Et X-Man aussi. Et moi aussi, du même coup, je suis une vraie suiveuse... Hon.

Alors qu'on s'installait calmement dans le sofa pour écouter un épisode de Six Feet Under (une drogue jouissive), X-Man me glisse, d'un ton confidentiel:

- X-Mom... je crois que je sais pourquoi X-Boy et moi on se réveille vers 4 heures. Il y a une bestiole qui gratte dans les murs à l'extérieur. Tout près de la margelle. En fait, je crois qu'elle gratte dans la roche de la margelle et qu'elle tente de rentrer dans la maison.

- ??? (Fis-je, innocemment).

- Oui, je te dis, X-Mom. J'ai entendu des bruits de grattage dans le plafond cette nuit. Les souris sont revenues...

- Je le sais.

- HEIN? TU LE SAVAIS?!?

- Ben oui et non. On se calme... C'est juste que depuis deux semaines, je trouve que ça "sent" la souris ici...

- POURQUOI TU NE ME L'AS PAS DIT?

- Pour que tu n'angoisses pas avec ça.

Fallait le voir. Le bouton panique était désormais enfoncé. Il s'est levé d'un bon, a enfilé ses pantalons, ses gants de travail et il a sorti une trappe à souris. Tandis qu'il allait chercher du beurre d'arachides, je me tordais de rire. Je crois que si on avait un scaphandre, il sauterait dedans.

X-Man installa la trappe à l'endroit "mortel" (là où les idiotes des années passées ont toutes passé l'arme à gauche) et il vint se rasseoir, nerveux.

- Du calme, du calme, X-Man. D'ici 20 minutes, on en aura une dans la trappe. Allez, je peux faire "Play"?.

J'ai vraiment un "nez à souris", parce qu'en effet, 20 minutes plus tard (preuve à l'appui sur le lecteur DVD), CLAAAAP!, la trappe s'est activée.

X-Man a failli mourir d'une crise cardiaque et j'ai éclaté de rire.

- Seigneur, X-Man, t'es vraiment marrant!!! Pourquoi t'as aussi peur?!?

- Je n'ai PAS peur!!! C'est parce que je ne me sens pas seul et que c'est comme une invasion de domicile, bon! Et je n'aime pas ça qu'on les tue les souris. Pourquoi elles viennent ici?

Il a enfilé à nouveau ses pantalons, ses gants et il a ajouté ses bottes dans ses pieds, parce que hein, la souris, elle sera au sol.

Je rigolais parmi la pile de coussins fluffy.

X-Man a ouvert la porte pour la refermer d'un coup!

- Elle n'est PAS morte!!! Elle est à côté de la trappe!!!

- Est-ce qu'elle est prise dedans par la patte?

- Attends, je rouvre. Oui. Sa patte est coincée.

- Mmm. Va falloir que tu l'achèves.

- Tabarn... j'haïs ça tuer une souris.

- Est-ce que c'est une souris ou un campagnol? Parce que les souris, c'est idiot. Mais les campagnols, c'est mignon...

- Elle est brune avec le ventre blanc, X-Mom.

En choeur, on a dit: Onh, c'est un campagnol...

Le coeur gros, X-Man l'a assommé sur le béton et l'a déposé dans un sac de plastique. Exit le campagnol, il est allé le jeter dans la poubelle, dehors.

Revenu tranquillement de ses émotions, je rigolais encore tandis que X-Man enlevait son "attirail vestimentaire".

- Bon, X-Mom, tu es là, tu rigoles, tu ris de moi et tu te roules dans les coussins, bien emmitoufflée dans la couverture...

- Et alors? T'es drôle!!!

- Mmm. Mais si c'est si drôle que ça et que tu n'as pas peur, pourquoi c'est moi qui se tape tout le sale boulot?

- On fait-tu "play", chéri? Il est tard... je ne veux pas me coucher trop tard.

- Tu as peur, hein, X-Mom?

- Chuuuut, ça commence.

***

En fait, je n'ai pas peur réellement des campagnols, je les préfère aux araignées. Mais ce que je ne peux supporter, c'est d'ouvrir une porte et de ne pas savoir ce qu'il y a de l'autre côté. Très peu pour moi, le phénomène "Fort Boyard".

***

Avant de s'endormir, j'ai précisé à X-Man.

- Tu sais, je crois que je suis allergique au poil de souris. Ou de campagnol. Alors hein, je ne peux pas m'en approcher.

- N'importe quoi. Avoue que tu as peur.

- Bon, j'avoue, j'ai peur. Mais pas de la bestiole comme telle. Mais d'ouvrir la porte. C'est comme dans mes cauchemars d'enfant...

- Tu as encore peur des monstres qui vivent dans les garde-robes? Hahaha.

- Et toi, tu as peur des virus, alors hein?

- Tu dévies encore du sujet.

- Hein? Qu'est-ce que tu dis? On dort-tu? Je suis fatiguée...

***

1 commentaire:

  1. Faudrait peut-être le boucher ce fameux trou d'entrée, non? Ainsi fini les angoisses communes, mais quel tristesse pour ceux qui se régalent à la lecture des aventures rocambolesques des chasseurs de souris-campagnols de Ste-Banlieue, hihi!

    RépondreSupprimer